www.Theraneo.com est une plateforme bien-être qui regroupe des sites de thérapeutes
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies, en savoir plus
FERMER
Jean-Claude THIMOLÉON JOLY
Bio-énergéticien-Géobiologue, Enseignant Reiki, et Toucher Quantique, Phytothérapeute, Aromathérapeute, communication animale, Président Fondateur du Collège Francophone de Médecines Quantique et Alternatives, formateur, conférencierBioénergétique, énergétique, magnétiseur, radiesthésiste, reiki,
articles

TRADITIONS, MÉTAPHYSIQUE ET SYMBOLIQUE
MYTHOLOGIE ET VÉRITÉS ÉSOTÉRIQUES - DEUXIÈME PARTIE
publié le 25 juin 2018 - lecture 9 min 1129 10


Sommeil, Oubli, et Ignorance en Mythologie.


Lorsque nous sommes dans l'état de Conscience du Tout nous sommes en contact avec Dieu et savons tout ce qu'il y a à savoir sur les Lois Cosmiques, le but de vie sur terre, nos propres vies passées sur terre, etc.

Cependant, lorsque nous entrons dans en état de conscience de soi, nous tendons à oublier beaucoup notre connaissance antérieure.

Aussi, dans l'état de conscience de soi nous ne pouvons voir très loin en direction du temps. Ces limitations sont représentées de différentes manières en mythologie.

Dans Les Douze Princesses Dansantes (Contes de Grimm), la plupart des princes ne peuvent pas découvrir où dansent les princesses la nuit parce que juste avant l'heure du coucher il leur a été donné du vin contenant une potion de sommeil,

Le soldat échappa au vin et ainsi découvrit que les princesses dansaient dans un monde souterrain à la nuit tombée. Ceci lui valut la main de l'une des princesses. Ce mythe montre qu'il se passe plus de choses la nuit passe, (lorsque le corps physique est endormi) que la plupart des gens se souviennent.

Dans La Dame et le Lion (Contes de Grimm), une fille se maria a un lion qui se changea en prince. Cependant, le prince se trouva séparé de sa femme parce qu'un rayon de lumière tomba sur lui (ce qui n'était pas supposé arriver). La femme chercha longtemps son mari. Lorsque finalement elle le trouva, il avait tout oublié d'elle et était sur le point de se marier à une princesse.

L'épouse demeura dans sa chambre durant trois nuits, mais parce qu'il avait reçu une potion de sommeil, elle ne put le réveiller.

Pourtant, la troisième nuit qu'elle était dans sa chambre, il ne prit pas la potion et ainsi entendit son histoire et se souvint de sa promesse envers elle et retourna vivre avec elle. Notons que le lion transformé en prince (la conscience de soi) fut séparé de sa femme (Conscience du Tout) par à la fois l'oubli et le sommeil, mais la réunification fut cependant arrangée à la fin.

Parfois le héros en quête de sa fiancée mystique oubliera temporairement sa recherche et peut-être même courtisera et épousera une autre fiancée.

Mais habituellement à la fin, il trouve sa véritable fiancée. Dans Roland Amoureux (Contes de Grimm), Roland Amoureux (conscience du soi) sauve une jeune fille (conscience du Tout) d'une méchante sorcière, et Roland et la jeune fille consentent à se marier.

Cependant, lorsque Roland revient chez lui afin d'obtenir la permission de son père, il devient soumis aux ruses d'une autre femme et oublie sa véritable bien-aimée. Mais juste avant qu'il n'épouse la fausse fiancée, il entend sa bien aimée chanter et ceci le réveille à sa promesse envers elle. Cette histoire montre que les humains sont parfois distraits de la Vérité, et suivent pour un temps quelque fausseté, mais finalement, reviennent à la Vérité.

Le manque de vision du temps de la conscience de soi est souvent représentée de façon symbolique par un personnage s'égarant dans la forêt, où l'on ne peut voir très loin et où l'on pourrait aller à la rencontre de quelque chose (comme un cottage ou un château) sans avertissement. Pour ajouter au tableau, le parcours dans la forêt se fait souvent de nuit, ce qui restreint la vision au loin. Les deux enfants dans Hansel et Gretel (Conte de Grimm) arrivent au château d'une sorcière en errant dans la forêt. Blanche Neige (Conte de Grimm) parvient à la demeure des sept nains alors qu'elle errait dans les bois.

Les souhaits en mythologie


En mythologie, les souhaits sont pris au sérieux. Certains souhaits (sages ou fous) sont immédiatement accomplis, d'autres peuvent prendre plus de temps. Mais le point important est que, parce que ces souhaits sont accomplis, nous devons être prudents dans ce que nous souhaitons.

Dans Les Sept Corbeaux (Conte de Grimm), les sept fils d'un roi furent envoyés chercher de l'eau pour baptiser leur petite sœur, mais ils renversèrent la cruche dans l'eau et ainsi ne revinrent pas. Le roi s'impatienta et souhaita que ses fils se transforment en corbeaux, ce qui se produisit immédiatement.

Dans Les deux présents des Fées (Conte de Grimm), une fée fut gracieusement logée par un couple pauvre et en récompense la fée leur accorda trois souhaits. Ainsi, les époux furent assurés qu'ils auraient la santé et la force durant leur vie, auraient leurs besoins quotidiens assurés et auraient une nouvelle maison.

Lorsqu'un homme riche, qui avait à l'origine refuser de loger la fée, découvrit ce qu'elle avait accordé au pauvre couple, il galopa à cheval après la fée et s'excusa de son attitude et lui demanda s'il pouvait aussi avoir trois souhaits, ce qu'elle lui accorda.

Pendant quelques temps, il ne pouvait réfléchir à ce qu'il voulait souhaiter. Sur le chemin du retour, son cheval se comporta mal et sans penser à ce qu'il faisait il souhaita que le cou du cheval soit brisé.

Ceci arriva aussitôt. Portant la selle sur son dos, il se mit à être jaloux de son épouse assise confortablement à la maison et naquit dans son esprit le souhait qu'elle soit assise sur la selle et ne soit pas capable d'en descendre. Ce qui arriva immédiatement. Alors, bien sûr, il dut utiliser son dernier souhait pour l'extraire de la selle.

Obtenir de l'aide en mythologie


Dans les mythes, quelquefois il y a une pauvre mais jolie jeune fille qui est maltraitée par une marâtre, des belles sœurs, ou d'autres personnes. Elle peut ne pas avoir assez à manger, ou peut se voir confier une tâche impossible à remplir, ou peut avoir besoin d'une robe pour aller au bal.

Quelquefois il y a un prince qui doit commencer une quête mais ne sait pas où il va ni comment maîtriser les monstres qu'il rencontrera. Dans les deux cas, ils ont besoin d'aide.

Dans les mythes, l'aide vient toujours au bon moment pour ceux qui en ont besoin et la méritent. Parfois celui qui a besoin d'aide doit simplement implorer pitié et l'aide vient. Dans d'autres histoires, la personne accomplit une bonne action (comme partager du pain, faire l'aumône, ou donner asile) à celui qui plus tard, lui apportera de l'aide.

Dans Le Prince Grenouille (Conte de Grimm), la princesse pleurait amèrement lorsqu'elle perdit sa balle d'or dans le puits, et une grenouille apparut et attrapa la balle pour elle.

Dans Rumpelstiltskin (Conte de Grimm), la fille du meunier se mit à pleurer lorsqu'on lui donna une pièce pleine de paille qu'elle devait transformer en or, sinon elle perdrait la vie. Alors un petit homme apparut en scène et (en récompense) la transforma pour elle.

Dans Le Serpent Blanc (Conte de Grimm), un homme qui avait appris à comprendre le langage des animaux les entendit parler de leurs problèmes et aida un poisson, quelques fourmis, et des oisillons.

Plus tard, quand il eut certaines difficultés à obtenir la main de la princesse, les animaux l'aidèrent à retrouver un anneau dans la mer, à ramasser dix sacs de grains de millet répandues dans l'herbe en un seul jour, et obtenir une pomme de l'Arbre de Vie.

Les pouvoirs mystiques en mythologie


Les mythes présentent une certaine idée des pouvoirs étendus qu'il est possible aux humains d'accomplir. Certains héros mythiques acquièrent le moyen de voyager rapidement ou instantanément où qu'ils souhaitent, ou le moyen de soigner toutes les malades, ou le pouvoir de ramener le mort à la vie, ou le moyen de devenir invisible, ou la capacité de comprendre et communiquer avec les animaux, ou d'obtenir des sources de richesse ou la nourriture qui ne s'épuise jamais, ou d'acquérir la sagesse.

Etre capable de voyager rapidement est symbole de la mobilité de l'esprit lorsqu'il fonctionne indépendamment du corps.

L'aptitude à guérir la maladie est réalisée lorsque l'on apprend à prononcer le verbe créateur. L'esprit séparé du corps physique est invisible à ceux qui ne peuvent pas voir au niveau spirituel.

L'aptitude à comprendre le langage des animaux est possible à celui qui peut voir directement les désirs et les pensées des animaux.

Les sources de richesse ou de nourriture qui ne s'épuise jamais peuvent symboliser l'être avancé qui peut puiser dans les sources cosmiques d'énergie qui sont toujours présentes en quantités illimitées.

L'esprit qui peut voyager partout instantanément et même peut voyager dans le passé ou le futur peut, bien sûr, connaître tout ce qu'il souhaite en allant simplement où il faut pour le trouver.

Dans Le Roi de la Montagne d'Or (Conte de Grimm), un jeune homme passa à travers des épreuves nécessaires à rompre le charme qui maintenait une princesse enfermée dans un corps de serpent, et puis se maria avec elle. Pour qu'il puisse rendre visite à son père, la princesse donna à son mari un anneau de souhait lui permettant de se rendre instantanément là où il souhaitait.

Dans Le Corbeau (Conte de Grimm), il y avait un prince qui essayait de libérer une princesse qui était enfermée dans le corps d'un corbeau. Alors que ses efforts échouaient, la princesse fut transportée dans un lointain château qui se tenait sur une montagne de verre.

Pour l'aider dans ses déplacements, la princesse lui donna un peu de pain et de vin qui ne devaient jamais s'amenuiser. Plus tard au cours de son voyage, il obtint un bâton qui faisait s'ouvrir chaque porte qu'il touchait, un manteau qui le rendait invisible quand il le portait, et un cheval qui pouvait l'amener n'importe où, même en haut de la montagne de verre. En les utilisant, il fut capable finalement d'arriver jusqu'à la princesse et de la délivrer du charme de corbeau et l'épousa.

Dans le Parsifal de Richard Wagner, une Coupe du Graal (symbolisant la Vérité), fit saigner la plaie du flanc d'Amfortas lorsqu'il la vit (la Vérité nous fait sentir le remords pour nos péchés) et inspira aux autres Chevaliers du Graal des actes de valeur. Au cours de l'histoire, Parsifal obtient une lance sacrée qui est capable de guérir quiconque la touche.

Le tableau mythologique de l'évolution


Le schéma principal du processus évolutionnaire que les mythes précédents symbolisent peut être résumé comme suit :

A l'époque actuelle, la conscience du soi est séparée de la Conscience du Tout. La première tend à s'endormir lorsque la seconde est présente. La Conscience du Tout tend à s'endormir lorsque l'autre est présente.

Le but de l'évolution est l'unification des deux consciences, qui peut aussi être appelée unification de la tête et du cœur.

Ce but est atteint à travers des cycles dans lesquels l'esprit va et vient entre ces deux états de conscience.

Lorsque les humains ont la conscience de soi, ils tendent à oublier la sagesse qu'ils avaient lorsqu'ils étaient dans la Conscience du Tout. Ils vivent alors sans des ténèbres spirituelles.

Ceux qui sont gentils et utiles autres, trouveront l'aide eux-mêmes, lorsqu'ils en auront besoin.

Les gens peuvent être transformés. Même s'ils apparaissent actuellement pauvres, ils peuvent finir comme prince ou princesse.

Les gens peuvent accomplir ce qu'ils souhaitent accomplir, pourvu que cela ne soit pas contraire à la Loi Cosmique, et pourvu qu'ils y travaillent.

Le long du sentier d'évolution il y a des test et des épreuves devant être passés pour progresser. L'épreuve majeure de la conquête du Gardien du Seuil doit être accomplie avant que le Mariage Mystique du soi avec le Tout ne survienne.

Les gens peuvent atteindre des pouvoirs étendus, tels que l'aptitude à guérir les autres, voyager instantanément vers d'autres lieux, se rendre invisibles, et comprendre le langage des animaux.

A suivre....
© Jean-Claude THIMOLÉON JOLY
reproduction interdite sans mon accord,
tout extrait doit citer mon site www.theraneo.com/thimoleon


Si cet article vous a intéressé, regardez ma prestation en rapport :
Bio-Energétique ou Médecine Vibratoire Quantique


MOTS CLÉS
mythologie, ésortérismes, vétités, conscience

ARTICLES SIMILAIRES
sélection proposée par Théranéo :
Alors, qu’est-ce que faire l’amour en conscience ? | Conférence d'éveil des consciences au centrage Lunivie | Conscience intuitive extraneuronale | Conscience, Dualité et non-dualité | D'où vient la méditation de pleine conscience ? | Introduction à la Pleine Conscience - Mindfulness (MBSR) | L'Approche Thérapeutique basée sur la Pleine Conscience - 1 | voir plus d'articles sur Théranéo

REMERCIER

merci pour votre merci
LETTRE INFOS

soyez informé des nouveaux articles
ENVOYER AMI

envoyez l'article par mail à un(e) ami(e)
VOUS



VOTRE AMI(E)



COMMENTAIRE


je ne suis pas un robot


vos emails ne sont pas transmis à des sociétés commerciales
COMMENTAIRES

postez un commentaire
indiquez votre nom ou pseudo


homme    femme
indiquez votre photo
 

cliquez pour choisir votre photo
si vous n'en indiquez pas, une photo sera choisie au hasard
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 





Démarcharge commercial interdit
ZENOPAGE

copiez cet article sur votre zenopage
Identifiez-vous d'abord sur votre Zenopage, puis réactualisez cette page.
M'IDENTIFIER
Vous n'avez pas de Zenopage ? création gratuite, infos et démo ici :
CRÉER MA ZENOPAGE
PARTAGER
partager
partager
« On reconnait le sportif autant par l'esprit que par l'exploit »
Jean-Claude Thimoléon